Le Laboratoire des Emotions
Comprendre vos Emotions, Fabriquer votre Joie

Aromachologie et Sophrologie

Aujourd'hui, le monde entier a peur du Covid-19. Pourtant, d'autres maladies s'avèrent au moins aussi dangereuses.
"Manipulation des masses", crient certains.
Les médias, les gouvernements en font-ils trop ? Pourquoi a-t-on peur d'un virus?

➡️ Provoquer la bonne émotion pour avoir le bon comportement :

D’innombrables études ont démontré que les émotions ont un impact sur les comportements: Lorsque je travaille sur un parfum de marque, par exemple, ou pour un commerce, j'utilise les odeurs pour impacter le comportement du client selon les objectifs et les valeurs de cette marque ou de cette entreprise.
En accompagnement je vous reconnecte à vos émotions pour entendre leurs messages, les comprendre pour ainsi vous aider à les rėguler.

La peur, l'anxiété et le dégoût sont des émotions assez puissantes pour entraîner un comportement de fuite ou de distance, des stratégies défensives et de protection.
Il n'est pas déraisonnable d'avoir peur dans ce cas (sans une anxiété excessive car elle deviendrai contre-productive).
La peur est une émotion. Les émotions sont des outils qui servent à prendre des mesures, c'est donc une bonne protection!

La peur n'est pas facile à gérer parce que lorsque l'on a peur, on est fragilisé, on sent plus le risque et, donc, on auto-alimente cette peur. Un autre aspect renforce le phénomène d'auto-alimentation: la peur diminue la capacité à raisonner "rationnellement".

Les mesures de précaution multiples renforcent le sentiment de peur, mais elles permettent aussi de prendre les précautions pour mieux s'armer contre les risques

➡️ Quel rôle les médias et les autorités jouent-ils ?

Leur rôle est de communiquer afin de ne pas laisser de place aux émotions bouche-trou ou aux rumeurs. Ce n'est pas facile parce que le fait d'indiquer toutes les précautions à prendre confirme les raisons de la peur. Le processus d'auto-alimentation de la peur est vraiment difficile à gérer...

Quand quelqu'un parle de sa crainte, cela génère de l'émotion supplémentaire. Si on ajoute de d'empathie, cela augmente l'émotion chez la personne qui écoute.

Depuis quelques jours, beaucoup disent que le coronavirus c’est comme une grippe. Pourtant, ça n’a rien à voir puisque c’est une maladie pulmonaire. En fait, on ne sait pas grand-chose, donc on va élaborer du savoir déformé à partir de nos

s, de notre représentation du monde, de ce qu’on peut lire, entendre.... C’est ce savoir déformé qui induira la peur collective :
Dans ce cas précis, le coronavirus représente une menace qui comporte de nombreux aspects inquiétants. Il est nouveau, mondial, invasif... On parle de la contamination en piscine, des conséquences économiques, de pénurie alimentaire... Mais toutes les connaissances ne sont pas acquises sur ces questions, les experts sont un peu perdus... Cela suscite d'autant plus l'inquiétude. Sans compter que la vitesse de propagation du virus est importante et que la progression n'est pas linéaire, mais géométrique.

➡️ Alors que faire ?

Pour ne pas céder à une peur excessive et à des comportements réflexes :


1- ancrez-vous dans la vie quotidienne. Il est important de mener une vie saine ordinaire, axée sur les problèmes habituels et de se distraire, si possible. Tout en observant les précautions d'hygiène recommandées, évidemment. La vie quotidienne est la meilleure rampe pour ne pas augmenter la résonance émotionnelle.
Profitez de vos enfants, votre famille, vos proches en prenant soin d'eux.
Profitez de ses moments avec vos enfants même si l'école à la maison n'est pas facile selon le niveau d'études, soyez là pour eux, pour les accompagner.

2- Être en contact avec ses émotions afin d'éviter les comportements réflexes, être à l'écoute de ses besoins en se posant les questions " De quoi ai-je besoin ? ", " Qu'est ce qui est important pour moi ? ", " Que suis-je en mesure de faire ? 

 

Prenez soin de vous et de vos proches


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.